VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

Hygiène et sécurité


 
Publiée le 19/06/2014
Il faut tout d’abord en comprendre les raisons. Plusieurs hypothèses :
  • l’agent est dans l’incapacité de porter ses EPI (absence d’EPI, allergie…). Dans ce cas, il faut choisir des EPI supportables (en fonction des conditions climatiques, de la durée d’utilisation par exemple) et compatibles avec les missions à réaliser.
  • l’agent ne sait pas qu’il faut des EPI (méconnaissance de l’obligation et/ou du risque). Il faut alors l’informer. Pour cela, l’affichage et la formation sont des outils importants. L’usage de pictogrammes se révèle efficace sur le terrain.
  • l’agent ne veut pas porter les EPI. Il s’expose alors à des sanctions disciplinaires (avertissement, blâme, exclusion…). Au delà de la sanction, il convient de bien faire prendre conscience à l’agent des risques auxquels il est exposé lors de son travail et de la nécessité de se protéger.
 De son côté, l’employeur a-t-il l’obligation de veiller à l’utilisation des EPI ?
 Oui. L’article R.4323-95 du Code du Travail, applicable aux collectivités, dispose que « les équipements de protection individuelle […] sont fournis gratuitement par l'employeur qui assure leur bon fonctionnement et leur maintien dans un état hygiénique satisfaisant par les entretiens, réparations et remplacements nécessaires ». 
 

AUTRES QUESTIONS Hygiène et sécurité

TOUTES LES THÉMATIQUES

Amenagement temps de travail Autorisation d\'absence
Avancement de grade Chèque-déjeuner Chômage Congé de paternité Congé maternité Congé parental Congés
Contractuel
Cotisations Cumul Discipline Emploi / poste
Formation Gestion du personnel
Hygiène et sécurité Intercommunalité Licenciement Maladie Mineur Notation - entretien professionnel Ppcr Rémunération
Sélections professionnelles Stagiaire Temps de travail Temps non complet Temps partiel